FSM 2015
Sport News

Phosphates de Thiès: La mine des problèmes

C’est une règle universelle : les mines attirent. Et les carrières de Thiès ne font pas exception à cette règle. La ressource qui fait courir : le phosphate. Dans la commune de Chérif Lô, elles sont nombreuses les entreprises qui s’activent dans le secteur. Mais, la Société sénégalaise des phosphates (Sephos) et African investment goup (Aig) sont les deux seules qui exploitent, pour le moment, la matière. Elles sont arrivées dans la zone en 2009. Elles étaient les bienvenues parce qu’elles étaient venues avec beaucoup de promesses.

Elles avaient toute la confiance de la population. Mais, au fil des années la Sephos et Aig sont devenues des malaimées parce que pratiquement aucune promesse n’a été tenue. Les populations les ont vomies. Elles attendaient un développement social, mais, n’ont reçu qu’un lot de problèmes : perte de terres, chômage, maladies, etc. Leurs protestations n’ont pas encore donné de résultats. Mais, les populations refusent de se résigner. Elles réclament encore leur part des phosphates. 

Exploitations des mines de phosphate tà Cherif Lo: Sephos et Aig, ennemies à abattre

De nombreux blocs de sable aussi immenses les uns que les autres qui s’aperçoivent de loin et s’étendent à perte de vue. Des trous d’une très grande profondeur. Un énorme vent qui souffle de partout et ensable parfois les passants. Un calme plat souvent perturbé par quelques gazouillis d’oiseaux. Les activités ont cessé durant l’hivernage et le décor ainsi que l’ambiance restent les mêmes dans les sites d’exploitation des mines de Thiès, plus particulièrement à Chérif Lo, dans l’arrondissement de Pambal, département de Tivaouane. Plusieurs entreprises sont présentes dans cette commune mais seuls deux noms sont très répandus dans la localité. Sephos et Aig. La Société sénégalaise des phosphates et African investment goup. Elles ont chacune une exploitation de phosphate. Elles sont dans la commune depuis 2009. Elles sont les pires ennemies de ses habitants. 

Des raisons qui justifient la mauvaise réputation des entreprises ne manquent pas. Le président sortant de la communauté rurale de Chérif Lo, devenue commune avec l’acte 3 de la décentralisation, porte bien les doléances. Selon Jean Pierre Tine, c’est l’attitude des exploitants qui a frustré en premier les populations. «Les exploitants pénètrent dans les champs et creusent pour faire des sondages, sans avertir les propriétaires, sans qu’il y ait la commission départementale de recensement des impenses», dénonce l’ex Pcr. Il trouve qu’on a mis la charrue avant les bœufs parce que cette commission, présidée par le préfet de Tivaouane, «doit normalement précéder» les entrepreneurs sur les champs. Elle recense l’ensemble des choses à payer, dont les arbres abattus, avant que les entreprises ne viennent creuser pour faire leurs sondages espérant trouver du phosphate.

Le payement des impenses pose aussi problème. Quand on évalue les indemnités du propriétaire du champ sondé, le chef du village où se trouve le champ et le représentant du conseil rural doivent être présents. C’est pour qu’il y ait «une évaluation contradictoire» des impenses et que les victimes soient dédommagées «à la hauteur de leurs peines dans les champs», souligne Jean Pierre Tine. Mais les choses ne se sont pas passées ainsi. L’explication donnée par les entreprises, selon l’ex Pcr, c’est qu’elles avaient «des problèmes de timing». Il faillait donc démarrer les activités. Autre aspect négligé : la prise en compte, par les entreprises, des aspects positifs et négatifs de leurs activités. Jean Pierre Tine reconnaît que les études d’impact environnemental ont été faites après le sondage des champs mais il regrette le non respect des conclusions des études. 

Promesses non tenues

La plupart des populations des villages impactés par l’exploitation des mines n’arrivent pas à digérer, elles aussi, le non respect des nombreuses promesses. Dans le village de Ndiakhaté Ndiassane c’est African investment group (Aig) qui exploite pratiquement tous les champs, informe le chef du village, Modou Diakhaté. La formation des jeunes, du travail pour les villageois, la construction d’un forage, d’un poste de santé et d’une école, le nivellement de la terre après exploitation, etc. autant de promesses que l’entreprise avaient faites aux populations, rappelle Modou Diakhaté. Rien n’a été fait, déplore le chef de village qui soutient que les victimes de l’exploitation minière «ne tirent pas profit de l’exploitation du phosphate». Selon Modou Diakhaté, Aig n’a embauché aucun jeune et n’a pris que des journaliers «qui travaillent deux à trois jours seulement».

Pourtant au début Aig avait convoqué les villageois à des négociations mais depuis que l’usine a commencé les exploitations, ils n’ont pas revu les entrepreneurs, regrette Modou Diakhaté. Ce dernier ne désespère pas. Son seul souci c’est que les dirigeants de Aig ne répondent plus à leurs appels téléphoniques. Mais Ndiakhaté Ndiassane n’est pas le seul village qui attend une réponse. Tous les autres villages sont presque dans la même situation. Aig  n’est pas non plus la seule entreprise qui n’a pas tenu ses promesses. A Thiafathie on attend encore l’aide de la Société sénégalaise des phosphates (Sephos). Le village a un puits profond de 54 mètres. Le chef du village Pierre Ndiolen avait demandé aux dirigeants de creuser davantage le puits qui n’a plus beaucoup d’eau. Réponse de la Sephos : on le fera avec une machine qu’on doit acquérir… Prochainement.

 

 

 

 

Top of Page
Zo2 Framework Settings

Select one of sample color schemes

Google Font

Menu Font
Body Font
Heading Font

Body

Background Color
Text Color
Link Color
Background Image

Top Wrapper

Background Color
Modules Title
Text Color
Link Color
Background Image

Header Wrapper

Background Color
Modules Title
Text Color
Link Color
Background Image

Mainmenu Wrapper

Background Color
Modules Title
Text Color
Link Color
Background Image

Slider Wrapper

Background Color
Modules Title
Text Color
Link Color
Background Image

Scroller Wrapper

Background Color
Modules Title
Text Color
Link Color
Background Image

Mainframe Wrapper

Background Color
Modules Title
Text Color
Link Color
Background Image

Bottom Scroller Wrapper

Background Color
Modules Title
Text Color
Link Color
Background Image

Bottom Scroller Wrapper

Background Color
Modules Title
Text Color
Link Color
Background Image

Bottom Menu Wrapper

Background Color
Modules Title
Text Color
Link Color
Background Image

Bottom Wrapper

Background Color
Modules Title
Text Color
Link Color
Background Image
Background Color
Modules Title
Text Color
Link Color
Background Image