FSM 2015
Sport News

Avant et avec le FSM, le Forum Mondial des Médias Libres (#FMML)

Une charte mondiale pour les médias libres

Le Forum Social Mondial s’ouvre ce 24 mars à Tunis. Mais déjà, le Forum Mondial des Médias Libres a débuté ses activités 22 mars avec une table ronde sur l’importance des médias libres dans le traitement et la diffusion de l’information.

Les médias libres se positionnent comme les promoteurs d’une information alternative différente de celle produite par les médias institutionnels ou à capitaux privés, loin d’une récupération partisane ou économique. Les médias communautaires, alternatifs, citoyens, associatifs, libres… revendiquent ce mode de collecte, de traitement et de diffusion de l’information. Tous partagent un même principe fédérateur : une différence nette des médias mainstream dans la gestion de l’information. Les avancées technologies permettent aux médias libres de gagner du terrain. Et le Forum Mondial des Médias Libres est devenu depuis 2009 une plateforme d’échange pour faire avancer la réflexion sur l’avenir de ces médias.

Le rendez-vous de Tunis s’inscrit dans cette logique mais avec une spécificité importante. Il s’agit de la présentation de la charte des médias libres. Une charte en gestation depuis les éditions précédentes du forum et qui doit définir les responsabilités des médias libres. Cette charte selon Saïd Essoulami du Center for Media Freedom sera un outil d’orientation des médias libres dans leurs politiques de gestion et de financement, de traitement et de diffusion de l’information sans oublier le volet éthique et respect de la dignité humaine. Cette charte est très attendue par les acteurs des médias libres et particulièrement ceux des nouveaux médias dans sa composante liberté d’expression. En effet, « les bloggeurs et cyber-activistes évoluent par moment dans des contextes sociaux assez hostiles » tient à rappeler Jean Marc Bourgignon du pôle nouveaux médias de Reporter Sans Frontière. Cette charte si elle venait à être adoptée pourrait devenir un outil de promotion et de défense des droits des journalistes citoyens et plus largement des acteurs des médias libres.

La notion de charte implique une logique d’adhésion sincère de la part des signataires. Sans cette action, le texte ne sera qu’un ensemble de vœux pieux qui n’auront aucun impact sur le changement voulu par les auteurs de la charte. C’est la raison pour laquelle, le bloggeur et cyber-activiste tchadien Makaila Nguebla appelle les spécialistes des nouveaux médias, les acteurs de la société civile, les journalistes citoyens et les représentants des organisations syndicales présents à Tunis à s’approprier la charte pour faire avancer à cause des médias libres. SUY Kahofi 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Top of Page
Zo2 Framework Settings

Select one of sample color schemes

Google Font

Menu Font
Body Font
Heading Font

Body

Background Color
Text Color
Link Color
Background Image

Top Wrapper

Background Color
Modules Title
Text Color
Link Color
Background Image

Header Wrapper

Background Color
Modules Title
Text Color
Link Color
Background Image

Mainmenu Wrapper

Background Color
Modules Title
Text Color
Link Color
Background Image

Slider Wrapper

Background Color
Modules Title
Text Color
Link Color
Background Image

Scroller Wrapper

Background Color
Modules Title
Text Color
Link Color
Background Image

Mainframe Wrapper

Background Color
Modules Title
Text Color
Link Color
Background Image

Bottom Scroller Wrapper

Background Color
Modules Title
Text Color
Link Color
Background Image

Bottom Scroller Wrapper

Background Color
Modules Title
Text Color
Link Color
Background Image

Bottom Menu Wrapper

Background Color
Modules Title
Text Color
Link Color
Background Image

Bottom Wrapper

Background Color
Modules Title
Text Color
Link Color
Background Image
Background Color
Modules Title
Text Color
Link Color
Background Image